Le Guide Pratique Sur Les Google Ads Shopping

Le guide pratique sur les Google Ads Shopping

Depuis quelques années, Google Shopping est devenu un outil incontournable pour réussir ses campagnes publicitaires. Tout e-commerçant d’aujourd’hui intègre systématiquement Google Shopping à sa stratégie web afin de mener à bien sa vente en ligne. Découvrez un guide pratique vous permettant d’optimiser vos campagnes Google Shopping et optimiser votre positionnement sur les moteurs de recherche.


Soigner les fiches produits

Vos fiches produits doivent être optimisées pour le référencement, allant du titre à la description, en passant par les images. En effet, Google Shopping se sert des mots clés présents dans le titre de la fiche et les comparer aux recherches des internautes. Mettez les éléments primordiaux en début du titre. Par exemple, utilisez la formule « Marque + Type de produit + Attribut de ce dernier ».

Quant à la description, elle est limitée à 5 000 caractères. Vous pouvez y insérer les spécificités de votre produit qui n’ont pas été mentionnées dans le titre. En ce qui concerne les images, il faut qu’elles soient d’excellente qualité (au moins avec une résolution HD), sans texte ou filigranes.


Organiser les campagnes Google Shopping selon votre performance

Grâce à Google Shopping, vous avez la possibilité d’enchérir sur des produits en particulier, et non  des mots clés. La meilleure méthode consiste à organiser vos produits dans des groupes. Cela permet de distinguer des catégories bien définies de chacun de vos produits.

Ensuite, vous pourrez mettre en place différentes enchères pour chaque groupe selon leurs performances ou leurs marges. Une telle segmentation permet d’optimiser votre visibilité tout en maîtrisant votre budget.


Ne pas négliger les mots clés négatifs

Avec Google Shopping, il est possible d’optimiser le flux de produits selon les mots clés. Par contre, vous ne pouvez pas enchérir sur des mots clés dans les campagnes. En revanche, il est autorisé d’ajouter des mots clés à exclure afin d’éviter que vos annonces apparaissent lorsque ces mots clés sont tapés.

Dressez une liste des mots qui ne sont pas pertinents les plus évidents, puis affinez la liste au fur et à mesure. Vous pouvez ajouter des mots clés à exclure dans les campagnes, les groupes de produits ou les groupes d’annonces. Vous verrez que votre taux de clics augmentera et vous maîtriserez mieux votre budget.


Organiser les enchères

Un autre conseil consiste à organiser votre budget selon les périodes où les recherches peuvent éventuellement atteindre un pic. Ces périodes peuvent être Noël, le Black Friday, ou autre évènement de l’année. Augmentez votre budget Google Ads durant ces périodes sur vos produits les plus en vogue. Cela permettra de maintenir leur visibilité.

Orientez-vous également un peu plus sur les publicités sur mobile. En effet, ce secteur connaît un essor considérable et vous pourrez attirer plus de vues et d’interactions. Ajustez également vos enchères de telle sorte que si le taux d’impression est insuffisant, augmentez-les. Par contre, si le coût de conversion est exorbitant, revoyez vos enchères à la baisse.


Conclusion

Grâce à ces quelques conseils, vous pourrez optimiser vos campagnes Google Ads Shopping. Bien sûr, il existe encore de nombreuses autres méthodes que vous pouvez adopter, mais ces points vous permettront déjà de bien démarrer. Pour une meilleure rentabilité, n’hésitez pas à faire appel aux services de prestataires professionnels pour vous guider et vous accompagner dans l’élaboration et le suivi de vos campagnes.

Vous pourriez aimer aussi: